Nid Marocain

Un jour nouveau, une naissance inattendue

Inconsciemment elle s’est préparée

Elle vagabonde, la médina abonde

Au regard d’un dédale

Les détroits se croisent

C’est un fouilli minutieux

Qui s’articule dans les cieux

On croit s’évite, on pense s’attendre

Illusion d’un soir, rêve d’un jour

On avance simplement, elle avance

Et quelque part il avance aussi

Dans ce grand bazar mécanique

Un territoire ou le chasseur est une

Où la proie est un

Elle le sent et à cet instant

La traque déjà s’efface

Car la femme choisit

Et quand il pense la voir

Déjà il est à elle

L’unique vision ne trompe pas

Et l’engrenage, dans le fond des passions

Continue son chemin

Sans se retourner

Leave a Reply